La note de conjoncture du 1er trimestre 2021 - Une hirondelle fait-elle le printemps ?

| Publié le 9 juillet 2021 | Dernière mise à jour le 5 août 2022

  • Envoyer a un ami
  • facebook twitter
Téléchargez le dernier exemplaire de cette publication trimestrielle, réalisée par le Service études, statistiques et évaluation, portant sur le 1er trimestre 2021 : Note de conjoncture - T1 2021 Téléchargez le diaporama associé

Encadré par deux confinements nationaux en novembre 2020 et avril 2021, le 1er trimestre 2021 reste marqué par les restrictions sanitaires liées à l’épidémie de Covid-19 : avancée à 18h de l’horaire du couvre-feu en janvier, fermeture des grands centres commerciaux en février, confinement local dès le 20 mars dans 16 départements dont les Alpes-Maritimes et réouverture des remontées mécaniques repoussée en mai.

Dans ce contexte, l’emploi salarié reste inférieur à son niveau d’avant-crise en Provence-Alpes-Côte d’Azur (-0,7 % par rapport à fin 2019) et progresse de 0,3 % sur un trimestre comme en France métropolitaine, protégé par un recours encore massif au dispositif d’activité partielle dans les secteurs les plus touchés. Dans la région, les évolutions trimestrielles sont contrastées au sein du tertiaire marchand qui peine à redémarrer : si de nombreux emplois sont détruits dans l’hébergement-restauration et les transports et entreposage, les autres sous-secteurs sont dynamiques. Dans l’industrie, les pertes liées à la crise sont désormais toutes compensées. Dans la construction, les créations continuent d’être particulièrement vigoureuses, en dépit d’un emploi intérimaire encore déprimé. Si les effectifs se stabilisent dans le tertiaire non marchand, le nombre de bénéficiaires de contrat aidé s’accroît, porté par la hausse des CUI-CIE dans le secteur marchand qui profite notamment aux jeunes.

L’augmentation modérée de l’emploi combinée à la persistance du comportement de retrait d’activité des personnes sans emploi conduisent à une quasi-stabilité du taux de chômage, comme au niveau national. Dans le même temps, le nombre de demandeurs d’emploi en catégories A, B, C repart à la hausse dans la région, particulièrement dans les Hautes-Alpes. Près d’un demandeur d’emploi sur deux est désormais inscrit depuis un an ou plus sur les listes de Pôle emploi.

Sur le front social, le nombre de bénéficiaires du RSA poursuit sa baisse amorcée en janvier 2021 et recule pour la première fois en rythme annuel depuis début 2020. Le nombre d’allocataires de l’ASS diminue également, en raison notamment des mesures de prolongation des droits à l’allocation chômage qui permettent d’éviter le basculement vers ce dispositif.

La Note de conjoncture de la Dreets Paca apporte, tous les trimestres, un éclairage sur la situation régionale de l’emploi et du marché du travail, sur les principales politiques de l’emploi mises en œuvre en Paca, ainsi que sur les minima sociaux d’insertion.

  • Par ailleurs, la Note de conjoncture régionale est complétée par un éclairage conjoncturel pour chaque département. Sous forme de diaporama, ces documents prêts à l’emploi, disponibles à la fois en Powerpoint et en PDF, sont consultables dans Les outils de pilotage territorialisés.