Accueil > Etudes et statistiques > Les publications du service > Les études réalisées en partenariat

Les études réalisées en partenariat

Premier confinement : 392 000 travailleurs de « première ligne », en majorité des femmes

Au printemps 2020, lors du premier confinement de la population lié à l’épidémie de Covid-19, 392 000 travailleurs « de première ligne » ont poursuivi leur activité sur leur lieu de travail en Provence-Alpes-Côte d’Azur, soit un cinquième des actifs en emploi.
Qu’il s’agisse de caissiers-vendeurs dans les « commerces essentiels », d’aides à domicile, de personnels soignants, de routiers, de livreurs, ils ont fourni des biens et des services de première nécessité à la population, notamment pour se nourrir ou se soigner. La moitié d’entre eux travaillent dans les sphères hospitalière et médico-sociale.

Une industrie moins présente mais plus résiliente

Moins présente en Provence-Alpes-Côte d’Azur qu’en France métropolitaine, l’industrie cumule 11,0 % de la richesse régionale et emploie 8,4 % des salariés. Sur la période récente, l’industrie régionale résiste mieux grâce au dynamisme de la fabrication de matériels de transport et des activités liées à l’eau et l’électricité.

22 nouvelles zones d’emploi en Provence-Alpes-Côte d’Azur

PNG - 97.1 ko La zone d’emploi constitue un territoire à l’intérieur duquel la plupart des actifs résident et travaillent. Il s’agit de l’espace le plus pertinent pour étudier le fonctionnement du marché du travail et pour adapter localement les politiques de l’emploi. Le nouveau zonage effectué par l’Insee et la Direction de l’Animation de la Recherche, des Etudes et des Statistiques (Dares) du ministère du travail partage la France en 306 zones d’emploi contre 318 pour le précédent zonage datant de 2010. Il mobilise une nouvelle méthode dans un souci d’harmonisation et de comparaison européennes.

Les accords sur l’égalité professionnelle en Provence-Alpes-Côte d’Azur - État de la négociation, apports et limites

Déclarée grande cause nationale du quinquennat par le Président de la République, l’égalité entre les femmes et les hommes mobilise aujourd’hui l’ensemble des acteurs publics. Elle constitue également un enjeu majeur de la politique sociale des entreprises. Au-delà de l’analyse de la pertinence des textes négociés, il est question d’apprécier comment les entreprises ont répondu à leurs nouvelles obligations légales...

Les employeurs face à la crise sanitaire : arrêt des embauches et recours à l’activité partielle

Les mesures de confinement du 17 mars au 10 mai 2020 ont provoqué une baisse brutale et de grande ampleur de l’activité économique en France. Pour les entreprises, la réduction des embauches a constitué un premier levier d’ajustement de leurs effectifs. Le 10 mai, à la fin du confinement, l’impact de ce coup de frein sur les recrutements peut être estimé à 9,1 % du total de l’emploi salarié en Provence-Alpes-Côte d’Azur.

--

Webmestre | Accessibilité | Données personnelles et cookies | Légifrance | Mentions légales | Services Publics