Prendre rendez-vous au service renseignements de votre Direccte

Liens
Saisir l'administration par voie électronique

Lien l'europe en paca Demander une aide du Fonds Social Européen

 
 
Mots clés
 
 
Réagir en cas d'attaque terroriste

Vigipirate à son niveau "Alerte attentat".

Accueil > Crise sanitaire et relance

Crise sanitaire et relance

Protocole national pour assurer la santé et la sécurité des salariés en entreprise face à l’épidémie de COVID-19 : version actualisée

Téléchargez le protocole Une fiche spécifique décline les dispositions du protocole quant à l’organisation et au fonctionnement des restaurants d’entreprise Consulter la fiche restaurants d’entreprise Une fiche-conseil de l’ANACT est également à votre disposition pour vous aider à accompagner le retour des télétravailleurs dans votre entreprise. (...)
Protection des salariés - 2 juin 2021

Transitions collectives : en savoir plus

Découvrir la vidéo de lancement du dispositif par la ministre Elisabeth Borne : A voir également : la vidéo de présentation du dispositif :
Soutien aux entreprises - 27 mai 2021

Covid-19 - Vaccination des salariés de plus de 55 ans par leur service de santé au travail

Les entreprises et les services de santé au travail ont un rôle essentiel à jouer dans la vaccination contre la covid-19. Ce sont aujourd’hui 2 800 professionnels de santé au travail mobilisés qui ont réalisé plus de 570 000 injections dont 63 000 en service de santé au travail auprès de salariés volontaires. Un nombre encore significatif de personnes (...)

Covid-19 : le télétravail est la règle pour toutes les activités qui le permettent

Dans son discours du 31 mars 2021, le président de la République a évoqué le télétravail comme un des moyens de limiter la propagation de l’épidémie de Covid-19 "Le télétravail sera systématisé et j’appelle tous les employeurs et les télétravailleurs à y avoir recours à chaque fois qu’ils le peuvent." Par ailleurs, le protocole national en entreprise précise (...)

Activité partielle : gare aux escroqueries par hameçonnage !

Les malfaiteurs se font passer pour l’Agence de services et de paiement (ASP) et indiquent à l’entreprise qu’elle a bénéficié à tort de l’allocation d’indemnité partielle. Ils invitent alors cette dernière à reverser le montant sur un compte qui est communiqué par e-mail (avec usurpation). Le compte communiqué est évidemment celui de l’usurpateur. Démarche (...)
Activité partielle - 1er avril 2021
--

Webmestre | Données personnelles et cookies | Légifrance | Mentions légales | Services Publics